Cette petite page est le lien vous conduisant vers quelques panoramiques (Chaque "miniature" ci-dessous vous dirige vers un giga panoramique) vous permettant de voyager dans notre jolie région avant de nous y rejoindre pour vos vacances ou plus. Bon voyage sur votre écran et à bientôt en nos Auberges de Jeunesse de Lorient et Groix, partenaires de ce projet. (Votre carte AJ, obligatoire, est bien entendu valable dans toutes les autres AJ's du monde entier)

Notre Auberge, de facture "Le Corbusier", s'intègre parfaitement dans un cadre magnifique. Située sur les Rives du Ter, elle se trouve proche de plus en plus de lieux touristiques et culturels riches vu la réelle renaissance de Lorient. (Cité de la Voile etc.)

L'Auberge de Jeunesse de Lorient est située sur l'une des rives des étangs du Ter. Cet espace naturel est situé sur trois communes morbihanaises; Larmor-Plage, Lorient et Ploemeur. Il faut savoir que l’on considère faunistiquement un espace naturel riche à partir de 80 espèces. Hors, il y a 103 espèces qui ont été observées à statut divers (saisonniers, hivernants, présents occasionnellement, etc.) http://etangduter.pagesperso-orange.fr/index.htm

Située en bordure de falaises dans une ancienne batterie côtière, l’Auberge de Jeunesse de l’Île de Groix s’ouvre sur un paysage sauvage parsemé de dolmens et de menhirs. Également appelé l’Île aux grenats, Groix est habité depuis longtemps, comme en témoignent ses fontaines et ses lavoirs. Pour les amoureux de l’Atlantique, des plages de sable fin se nichent en contrebas des falaises.

La Compagnie des Indes fait élever deux moulins sur la colline du Faouëdic : le premier en 1677, le second en 1719. Construits en moellons et couverts d’ardoises, ils mesurent chacun 25m de haut et possèdent un escalier intérieur desservant les différents niveaux. Il s’agit probablement de reconstructions et non des moulins d’origine. Ces moulins à blé fournissaient la farine nécessaire à la confection du pain et des biscuits de mer qui nourrissaient les ouvriers du port ainsi que les équipages. Les moulins étant rendus inopérants après une violente tempête en 1825, la meunerie est totalement supprimée et le moulin situé à l’est est transformé en observatoire, puis en musée de la Marine. L’autre sert au XIXe siècle de logement au gardien-guetteur avant d’abriter plus récemment le carré des officiers de l’Etat Major. Il est aujourd’hui accessible lors de visites découvertes ou d’ateliers pédagogiques. Lorient.fr

Port-Lay a la particularité d'être le plus petit port d'Europe. Il se trouve à l'ouest du grand port de l'île, Port-Tudy où débarquent les passagers des lignes régulières. Et pourtant, qui devinerait que ce charmant petit port est chargé d'une riche histoire industrielle. La vie maritime y fut effectivement intense, du temps de la conserverie de thons et de sardines. De plus, la première école française y fut créée ... A suivre ...

Le magnifique Bateau Ecole "Le Belem" mis en scène lors des Journées du Patrimoine, en septembre 2012 à Lorient ...

En juin 1998 disparaissait Éric Tabarly, laissant à l’histoire une vie d’aventures océaniques, de courses au large et d’innovations technologiques. Cap l’Orient et l'Association Éric Tabarly ont alors décidé en 1999 de créer la Cité de la Voile Éric Tabarly à Lorient. Le site aura ouvert ses portes en 2008. http://www.citevoile-tabarly.com et est situé à deux pas de notre Auberge de Lo :-)

L’ancien navire océanographique la Thalassa (Quai de Rohan, sur la photo) aurait pu rejoindre le port de Concarneau et son musée de la pêche. Il n'en fut rien. Propriété de l’agglo Cap l’Orient, la Thalassa avait été transformée en musée dédié aux technologies des pêches et plus largement à la mer. Le coût du carénage et d’une nouvelle muséographie - près d’un million d’euros - a été estimé trop élevé. Cap l’Orient a décidé de fermer le navire en novembre dernier et de l’envoyer à la ferraille.
La Thalassa a donc finalement quitté le quai de l’avant-port de plaisance de Lorient, le lundi 07 mai matin, à l’heure de la pleine mer. L’ancien navire océanographique a été remorqué jusqu’au port de commerce voisin pour les derniers préparatifs avant son remorquage définitif vers Le Havre où le navire doit être déconstruit. La Thalassa a été vendue 63 000 € à un ferrailleur spécialisé dans le démantèlement des navires.  (Sources : Ouest-France)

La Bretagne regorge de paysages magnifiques dignes des destinations les plus lointaines. Et l'île de Groix n'est pas en reste ;-)

Le Fort Surville (Pointe de la Croix) : construit en 1744, agrandi en 1846,Groix compte trois forts, Fort Surville à l'est de l'île, Fort du Haut Grognon et Fort du Bas Grognon au nord-ouest de l'île. Les trois sont interdits au public. Peu intéressants sauf du point de vue de l'Histoire Militaire de la région ...

Le lieu-dit FORT–BLOQUÉ est connu de longue date pour son imposante fortification construite sur un ilot inaccessible par marée haute... d'où son nom. C'est un site historique intéressant . Le Fort fut érigé en 1747 sur le rocher dit « de Kéragan » après que les Anglais, en 1746, eurent attaqué Lorient, cherchant à détruire la toute jeune Nouvelle Compagnie des Indes qui y était implantée. Achevé en 1758, il comprenait une batterie de 4 canons chargée d'assurer la défense côtière de Port-Louis à l'embouchure de la Laïta.

Au loin, Le Pouldu, l'extrême Sud du Finistère séparé de l'extrême Nord du Morbihan par la Laïta ...

 
 

Retour au menu général "Panoramiques" >>>

 

Olivier Dinant © www.myrdhin.com 2013