Ange du mois : Adnachiel ; Démon : Hécate ; Arbre : le palmier ; Fleurs : le houx et le chrysanthème "Animal" : la biche ; "Oiseau" : la corneille. Pierre : le topaze (signe d'amitié).




Illustration : Andreas (La Caverne du Souvenir)

Samain est, au premier novembre, la fête irlandaise de loin la mieux attestée,
celle qui a le plus intéressé ou intrigué les érudits.

C’est en effet le moment où les hommes ont accès à l’Autre Monde parce que l’éternité du " Sid " pénètre le temps et en suspend le cours.

Les messagères des dieux viennent aussi chercher les heureux mortels qu’elles ont élus parce que, précisément, la suspension du temps annihile provisoirement toutes différences entre l’Autre Monde et le monde des hommes et fait tomber toutes les barrières.

C’est une fête de fermeture de l’année écoulée
et d’ouverture de l’année à venir. En quelque sorte le " Nouvel An " celte.

Le temps de la Samain est celui du " Sid " brièvement confondu avec celui de l’humanité.

Les hommes ont, pendant quelques jours, accès au monde des dieux sans verser dans l’outrance ou le sacrilège. Là Samhna " Jour de Samain " est encore le " premier novembre " en irlandais moderne. Samain est à la fois la Fête des morts et le jour de la Toussaint.

 

Olivier Dinant 2001-2002-2003-2004 © www.myrdhin.com