Ange du mois : Hanaël ; Démon : Moloch ; Arbre : ? ; Fleurs : camélia et mimosa ;  "Animal" : le lion ; "Oiseau" : l'hirondelle ; Pierre : la turquoise qui assure le bonheur inaltérable.

"Il était trois petits enfants Qui s’en allaient glaner aux champs."
"Tant sont allés, tant sont venus; Que sur le soir se sont perdus;
Ils sont allés chez le boucher; Boucher voudrais-tu nous loger ?"
"Ils n’étaient pas sitôt entrés; Que le boucher les a tués
Les a coupés en p’tits morceaux; Mis au saloir comme pourceaux."

Télécharger quelques chansons de Saint Nicolas :
"La Légende de Saint-Nicolas"
( Gibus et Anne - en mp3 - 3360 ko)
(Aperçu fichier midi - 14 Ko)

ou encore
"O Grand Saint-Nicolas"
(Choeur d'Enfants Laeticia - mp3 - 1047 ko)
( Gibus et Anne - en mp3 - 2554 ko)

Saint Nicolas, patron et protecteur des enfants, entre autres, est
fêté comme tel le 6 décembre.
C’est la fête de l’un des saints les plus populaires du calendrier chrétien.

Il est considéré comme l’équivalent du Père Noël dans certaines régions d’Europe dont la Belgique, le Nord et l’Est de la France, les Pays-Bas, l’Allemagne, l’Autriche, dans une partie de la Suisse, etc.
Le matin de ce jour, les enfants sages trouvent des cadeaux dans ou près des cheminées. Saint Nicolas et son valet noir ayant l’étrange habitude de pénétrer dans les logis par les cheminées, pour les déposer au cours de la nuit. (La légende de saint Nicolas raconte que celui-ci venait de nuit déposer des cadeaux, afin que l’on ignore qu’il en était l’auteur).

On connaît peu de chose de la vie de l’homme qui allait devenir
“Saint Nicolas”, sinon qu’il a vécu sous les empereurs romains Dioclétien, Maximilien, Constantin, à la fin du IIIe siècle et au début du lVe siècle. Saint Nicolas, dont le nom signifie “victoire” en grec serait né en 271 dans une riche famille chrétienne de Patras, en Asie Mineure. Quand il était encore un tout jeune homme, il fut consacré évêque de Myra, (en Lycie, au sud du Taurus occidental, aujourd’hui au sud-ouest de la Turquie), une ville portuaire d’Asie Mineure occupée par les Romains, reprise, puis libérée par l’empereur Constantin. Il souffrit la persécution sous Dioclétien. Il fut l’un des 318 pères du concile de Nicée. Il mourut à Myre en 326 ap
J-C (ou 342 ap J.-C. selon d’autres sources), un 6 décembre.

Lorsque les Sarrasins prirent la ville, en 1087, ses reliques auraient été sauvées et transportées à Ban, et au Monte Gargano en Italie, qui est un ancien centre de culte de saint Nicolas et où s’élevait

Dans l’Antiquité, un temple païen très renommé (le Garganus, mont mentionné par Strabon, Ptoléméeet Lucain), qui devint alors un haut lieu de pèlerinage. Dès ce moment, son culte se répandit en Occident.

 

Alain de Maisonneuve + Olivier Dinant 2001-2002-2003-2004 © www.myrdhin.com